Formation aide à la personne 06 14 56 62 45 - 09 72 44 71 70 c.cheroute@formation-aide-a-la-personne.fr

Réglementation formation gestes et postures

Selon la préconisation INRS ED 832 (juillet 2009), sont obligatoires en matière de formations gestes et postures :

  • La formation gestes et postures « écrans de visualisation » qui concerne les salariés affectés à un poste de travail comprenant un équipement à écran (Article R 4434 du code du travail)
  • La formation gestes et postures « manutention manuelle » qui concerne les travailleurs dont l’activité comporte des manutentions manuelles (Article R 4541-7 et R 4541-8 du code du travail)
  • La formation gestes et postures « entrepôt, magasins et parc de stockage » qui concerne le personnel d’entrepôt (Recommandation R 308)

Réglementation en hygiène et sécurité

L’employeur à l’obligation de mettre en oeuvre des mesures de prévention auprès de ses salariés. Le document unique doit, clairement, préciser les tâches présentant des risques pour la santé des employés. Il est recommandé, d’ailleurs, aux employeurs de limiter les actions manuelles (ou manutentions manuelles) au maximum en favorisant les aides mécaniques. si toutefois, il n’est pas possible d’intervenir manuellement, le salarié devra avoir été reconnu apte par la médecine du travail (Article R4541-9).

Quelques notions en matière de port de charges :

  • La charge habituelle ne doit pas excéder 55kg pour les hommes et une limite est fixée à 105kg.
  • Les femmes ne peuvent porter plus de 25kg ou transporter plus de 40kg via une aide telle qu’une brouette par exemple
  • Limite d’effort horizontal de 25kg pour les hommes et 15kg pour les femmes.
  • Retrouver l’article complet sur le blog

 

LA BIENVEILLANCE/maltraitance

BIEN OU MAL TRAITER, C’EST HELAS TOUJOURS « TRAITER » DE LA MEME FAÇON, IL SE TROUVE QUE « MAL TRAITER » OU « BIEN TRAITER »… C’EST TOUJOURS « TRAITER »… ET QUE LE MOT « TRAITER » COMPORTE SON LOT DÉSAMBIGUÏTES.

« Quel que soit la fonction que l’on occupe dans notre travail, il faut nous rappeler que le résident doit rester l’objectif principal ».

Approche positive du problème

Concepts de prévention, de présence, d’humanisation.

Aller vers une démarche de bientraitance, c’est joindre le technique au relationnel, c’est être réellement présent, c’est humaniser notre travail quotidien.

Limites

Il peut y avoir des limites ou des freins à la volonté de bientraitance : le manque de personnel, l’espace architectural, l’encadrement, le refus de remise en question, les moyens financiers, la résistance aux changements, les problèmes personnels, etc…

« Le soin gériatrique n’est vraiment efficace que lorsqu’il est tendre » Sebag Lanoe

Retrouver l’article complet sur le blog

 

Saturation Professionnelle, le burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel (SEP)

A l’origine, ce syndrome a été identifié parmi le personnel soignant et aidant. Aujourd’hui, il est reconnu que toutes les professions sont concernées. Cependant, le burn-out entraîne encore plus de répercussion pour les professions de soignants ou d’aidants avec un engagement personnel intense : médecins, infirmières, aides à domicile, enseignants, avocats… car la relation à l’autre est la base de leur profession…

Selon une étude publiée en janvier 2014*, le burn-out concernerait de 5 à 10 % des travailleurs et plus précisément : 23,5 % des agriculteurs, 19,7 % des artisans, commerçants et chefs d’entreprise, 19 % des cadres, 13,2 % des ouvriers, 9,8 % des professions intermédiaires et 6,8 % des employés.

Burn-out : quand le travail consume…Le terme « burn-out », littéralement « brûlé jusqu’au bout », exprime l’épuisement de ses ressources internes en raison d’une demande excessive d’énergie. Le concept est défini aux Etats-Unis dans les années 70 pour qualifier un état d’épuisement professionnel intense. Selon une étude de janvier 2014, 3 millions de Français présenteraient aujourd’hui un risque élevé de burn-out.

A quoi correspond exactement ce trouble ? Comment se manifeste-t-il ? Quels en sont les facteurs de risque ? Quels sont les métiers les plus concernés par le burn-out ? Comment agir pour le contrer ? Les réponses à vos questions…

Retrouver tous les articles sur le blog

 

La formation APS-ASD

Elle s’adresse à tous les salariés du secteur de l’aide et du soin à domicile (ASD)

Obtenir le certificat d’Acteur prévention secours (APS) – Aide et soin à domicile (ASD)

Cette formation est accessible à tous les salariés aidants et soignants du secteur de l’aide et du soin à domicile ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent travailler dans ces secteurs. Elle permet d’acquérir des compétences en prévention des risques professionnels et en secours aux personnes (PRAP et SST)Quelques repères pour obtenir le certificat d’ « Acteur prévention secours – Aide et soin à domicile » et actualiser ses compétences.

Jusqu’en septembre 2015, cette formation portait le titre de « Certificat prévention secours (CPS) Intervenant à domicile ».

Quels sont les objectifs de cette formation ?

Elle a pour objectif de permettre au salarié de participer :

  • à l’amélioration de ses conditions de travail de manière à réduire les risques d’accidents du travail ou de maladies professionnelles,
  • au confort (qualité de l’aide et des soins) et à la sécurité (comportement adapté en cas de dysfonctionnement, d’accident ou d’incident) de la personne aidée.
  • Cette formation implique le cas échéant un engagement de l’encadrement de la structure employeur, car elle peut conduire à des modifications organisationnelles, techniques ou humaines de la structure.

 

Document de l’INRS